Voyage à Nantes

Nantes, « ni tout à fait terrienne, ni tout à fait maritime ».

Ces quelques mots, empruntés à Julien Gracq, résument assez bien ce qu’éprouve le voyageur lors de son passage dans l’ancienne capitale du Duché de Bretagne, rattachée au siècle dernier à la région des Pays de Loire. Baignée par la Loire et l’Erdre et à une heure de route seulement de l’Atlantique, Nantes est une ville où l’on respire un air différent.

Les amoureux d’histoire, de culture et de nature qui séjournent à Nantes en cette période de l’année ont beaucoup de chance. En effet, depuis 2011, de début juillet à fin août, la ville et ses environs vivent au rythme du « Voyage à Nantes », événement culturel multiforme. Dans la ville de Jules Verne et de Jacques Demy, on aime la créativité, l’ingéniosité et l’éclectisme.

Grâce à un Pass, l’accès aux 30 sites de l’évènement, aux visites de la ville et aux transports en commun – y compris fluviaux – permet aux curieux de satisfaire leur soif de découverte et de dépaysement.

Pour moi, le choc a été particulier, car je n’avais pas séjourné à Nantes depuis 25 ans. Mon approche de la ville – et du « Voyage à Nantes » s’est donc faite avec un regard neuf, même si beaucoup d’endroits traversés portaient l’empreinte du passé. Une ville vit, change et se métamorphose. Et Nantes bouge assez bien, je crois, d’après ce que j’en ai vu pendant ces quelques jours.

Du « Lieu Unique » à la Galerie des machines, du Mémorial de l’abolition de l’esclavage au Jardin des Plantes, on se laisse guider par la ligne verte, fil conducteur qui permet de suivre les étapes du Voyage, à la rencontre d’installations et d’œuvres parfois étonnantes.

J’ai aussi découvert Trentemoult (mais comment suis-je passée à côté il y a 25 ans ?… ), ancien village de pêcheurs et de cap-horniers situé sur la rive gauche de la Loire, sur la commune de Rezé. Un endroit qui a beaucoup beaucoup de charme.

Enfin, si vous passez par Nantes cet été, n’oubliez pas de vous arrêter à la Fraiseraie déguster un de leurs délicieux sorbets. J’avais consacré un billet à cette excellente Maison il y a deux ans. Ceux qui connaissent Pornic ou Tharon-Plage « savent » !

Ravie d’avoir renoué avec Nantes après tant d’années, avec l’envie d’y retourner très vite. Pourquoi pas à l’occasion de « La folle journée » où la ville se transforme, le temps d’un week-end, en capitale de la musique classique ?

A suivre !

Site du « Voyage à Nantes »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Etiqueté le:

2 commentaires pour “Voyage à Nantes

  1. anne

    je suis très heureuse de faire partie de ceux qui savent 😉 en effet, il faut que tu reviennes pour une folle journée parce que ça te plairait plus que beaucoup !


%d blogueurs aiment cette page :