Veillée de Noël

Je ne sais pas comment vous allez passer ces fêtes de Noël. Ce sera très calme pour moi, en famille. Et j’aurais une pensée aussi bien pour ceux qui seront attablés à mes côtés que pour ceux qui n’y sont plus.
Une pensée aussi pour celles et ceux qui passeront Noël dans des conditions difficiles, ici et là-bas. Cela paraît si simple, presque simpliste, de dire cela. Il me semble cependant que l’Esprit de Noël, toujours présent dans mon coeur en dépit des années qui passent, vaut mille fois mieux que l’absence de compassion ou le cynisme de circonstance.
Une pensée enfin pour les bénévoles qui auront plus de courage que moi et donneront ce soir et demain du temps, de la chaleur, de l’espoir et un peu de légèreté à ces heures si particulières.
Exceptionnellement cette année, je regarderais peut-être la Messe de Minuit célébrée à St Pierre de Rome. Cela fait si longtemps qu’un Pape ne m’avait pas enthousiasmé et inspiré le respect, à moi la mécréante.
Je vous dis ce soir des mots mille fois prononcés. Je n’ai guère d’autre message. Seulement une dernière pensée pour vous, lecteurs, amis, que vous soyez « réels » ou « virtuels ».
C’est la veillée de Noël. Je vous souhaite juste quelques très précieux moments de joie et de quiétude. Et peut-être d’en partager encore en votre compagnie.
Je prends la route. Il se fait tard !

 

Etiqueté le:

%d blogueurs aiment cette page :