Un voyage

Dans quelques semaines, je partirai à Barcelone, par le train de nuit. J’aime les voyages en train. Cette lenteur. Voir le paysage changer au fur et à mesure du trajet. Parfois, faire de belles rencontres et prendre le temps de discuter ou de ne rien dire, de partager un dîner, de se quitter sur le quai de la gare en sachant que nous nous ne verrons sans doute plus jamais, mais que nous avons partagé ce voyage-là et que nous y repenserons peut-être.

Je ne connais pas Barcelone. Je voudrais que ces quelques jours ne ressemblent pas à un séjour touristique, même si je sais que je vais visiter quelques sites incontournables, comme disent les guides de voyages. Flâner, faire des photos, rencontrer les gens, lire à la terrasse des cafés, prendre le temps, même s’il sera court. Et avoir l’envie de revenir.

Dans ma « to do list », j’ai déjà quelques idées : la visite et peut-être un concert au Palau de la Musica catalana, salle à l’acoustique reconnue comme mauvaise (rien que pour cela, j’ai envie d’y aller) et chef d’œuvre de l’art moderniste, une leçon de street- photography faite par un photographe professionnel, une promenade en bord de mer, voir danser la sardane place Sant Jaume.

Et puis Gaudi, partout dans la ville. Et puis, le hasard.

Mon carnet de notes et l’appareil photo à portée de main pour vous rapporter aussi quelques impressions catalanes.

J’ai hâte.

Art graduate

 

 

 

 

Etiqueté le:

%d blogueurs aiment cette page :