Spring

Envie de vous faire un signe, simplement.

Vous espérer vivants, légers et doucement déterminés. Autant que je le suis depuis quelques mois.

Bien sûr, il y a la douleur de certains événements. Qui n’appartiennent jamais tout à fait au passé.

Et cette mélancolie lancinante, face au temps qui passe.

Mais plus que tout, ce besoin de profiter de chaque moment heureux, ce tendre entêtement à croire en l’avenir.

Songer à écrire à nouveau, un jour. Ici. Ailleurs. Sans promesse.

Se promener sur les mots.

Libre, comme le printemps qui vient.

spring

Botanicals (Photography by Alicia Bock)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etiqueté le:

%d blogueurs aiment cette page :