Patrice Chéreau

Depuis hier soir, j’essaye de me convaincre que j’ai mal lu, que j’ai eu la berlue, fait un mauvais trip. Il faut me rendre à l’évidence : Patrice Chéreau est décédé hier, ce lundi 7 octobre 2013. Je suis immensément triste. Et je sais que c’est un poncif de dire cela, quand un grand artiste disparaît.

Je pourrais vous dire pourquoi ce décès me touche à ce point. Mais cela est inutile. Parce qu’il faudrait que je parle de tous ces moments que j’ai partagé avec Patrice Chéreau, de ce qu’il m’a donné, depuis mon adolescence un peu bancale, shootée à l’art lyrique. Parce que le théâtre sur ma route, pendant longtemps et ses films, comme des cadeaux.

Il va falloir apprendre à parler de lui au passé, pour tout le temps qu’il reste. Les mots me manquent déjà.

Chereau

 


%d blogueurs aiment cette page :