L’heure bleue

Parfois, je rêve les yeux ouverts. En fait, je rêve de plus en plus pendant le jour.
 
Depuis que je suis enfant, ces moments de rêverie sont comme un refuge, un baume au coeur, un cadeau.
Installée dans la salle de séjour baignée de la lumière du soir, tranquillement, j’attends l’heure bleue. L’heure bénie des photographes. L’heure où, en été, les parfums des fleurs embaument à plaisir.
Je rêve d’un jardin extraordinaire, d’envolées de papillons dans le ciel estival.
 

imagesCAOHMKTU     310398_le-jardin-bleu-de-jerome-houadec-dans-le-parc-du-chateau-de-chaumont-sur-loire

 

 Je rêve de rires, de baisers et de tendres batailles.

Couple 

J’attends l’heure bleue, silencieuse, écoutant les bruits familiers de l’immeuble, laissant la journée qui se termine me quitter peu à peu.
Bientôt, il sera l’heure de dormir pour oublier mes rêves.

 

Breakfast at Tiffany's


%d blogueurs aiment cette page :