Calvin & Hobbes

Hommage éclair, mais fervent en ce dimanche après-midi où j’apprends la remise du Grand prix du 41e Festival International de la Bande Dessinée à Bill Watterson, père d’une série considérée comme un chef-d’œuvre du 9e art : Calvin & Hobbes. Presque vingt ans après la parution de la 3160e et dernière planche de la série dans le Washington Post, le talent universel de ce dessinateur américain de 55 ans est récompensé (enfin !) avec brio.

Tant d’heures passées à partager les aventures du quotidien d’un petit garçon rêveur et de son  tigre en peluche…et tant de planches que j’aimerais partager ici, avec vous.

Alors, juste celle-ci, de circonstance me direz-vous, que j’ai regardé en souriant il y a peu de temps, comme un clin d’oeil moqueur et tendre. Je ne savais pas à ce moment-là que Bill Watterson serait bientôt sous les feux de l’actualité d’une aussi belle manière.


%d blogueurs aiment cette page :